CIEC des énergies pour votre confort

Depuis 1962, nous assurons l’installation, l’exploitation et la maintenance d’équipements thermiques et climatiques en Ile-de-France. Notre réputation et notre essor s’appuient sur notre passion du service, développée pour toujours mieux répondre aux attentes de nos clients. Nos équipes qualifiées, réactives et impliquées concrétisent cette passion grâce à leur expertise. Nous innovons pour anticiper les besoins de nos clients et mieux les conseiller. Les contraintes énergétiques et environnementales nous mènent à proposer plus que jamais des solutions durables.

CIEC,
l'innovation
comme ADN

Innovant

CIEC,
de la conception
à la réalisation.

Travaux

CIEC,
du service
aux résultats

Engagement

CIEC,
Le confort
dans l'Habitat

Habitat

Actualités

  • CIEC construit une PAVE à PEKIN La PAVE CIEC s’exporte en chine ! 21 Février  22 Février  23 Février  24 Février  25 Février  27 Février  28 Février  1 Mars  2 Mars  3 Mars 5 Mars Nos deux experts partent ce jour, direction Pékin pour démarrer la première PAVE en Chine. En partenariat avec Engie China et son bureau d’études BUGET, CIEC a reçu 6 experts en novembre 2016 pour transmettre, expliquer, et valider les options prises pour cette première installation. La chaufferie (KEDE project) d’une puissance gaz de 2 x 5,6 MW est une construction neuve située à 50 km au sud de Pékin. Une chaudière est équipée du dispositif PAVE pour répondre aux nouvelles normes d’émission NOx et rechercher une augmentation de rendement substantielle par ses possibilités de condensation. La mission de nos deux spécialistes, durant ces 15 jours, sera de valider l’installation hydraulique, l’aéraulique du système PAVE, le montage du brûleur avec ses spécificités et le câblage électrique de l’ensemble. Dès que le programme de fonctionnement adapté aux spécificités de l’installation sera injecté, l’allumage du brûleur industriel pourra commencer. Tout un programme à suivre au fil des jours. Nous leur souhaitons une pleine réussite.     Mardi 21 Février 2017 : Première journée complète et bien remplie pour nos deux experts. On rentre dans la phase technique terrain avec contrôles méticuleux des caractéristiques des différents composants du système PAVE. Contrôle des tours d’échange. Remplissage avec les anneaux appropriés au bon niveau. Test des vannes modulantes réseau et paramétrage. Ajout d’un piquage dans le bas de la tour. Certains raccords/pièces ne sont pas en inox et doivent être remplacés. L’étanchéité des gaines sera à valider lors des essais. La température à l’intérieur sera portée à 60°C avec 100% d’HR pour l’air de combustion. Améliorations en vue à prévoir. Bruleur Pose d’un support de cellule ventilé pour éviter la condensation (constructeur ECOFLAM ). Rampe gaz Installation en cours Sondes de température Les sondes ne renvoient pas l’information de température. Programme Adaptation du programme de commande PAVE avec les différents éléments du site, fait ce jour. Prévision d’allumage vendredi ou samedi.       Mercredi 22Février 2017 : L'installation prend forme. Parmi les incontournables à faire, on retrouve : Le programme TREND de gestion de la PAVE a bien été injecté dans l’automate de la chaufferie. Le test de remplissage des tours d'échange est fait. Le test des pompes laveurs est validé au débit nominal pour chaque pompe. Le test sur le ventilateur principal du brûleur est réalisé jusqu’à 50 Hz et le pickup est réglé. Le montage de la rampe gaz est commencé, les soudures des pièces d’adaptation seront faites demain. Les tests sur les variations de consignes 0-10v sont faits. La modification de la reprise des condensats dans le bas du brûleur est faite. Premier contact sur place avec notre partenaire ECOFLAM pour planifier le démarrage du brûleur. On va utiliser notre programme calibré pour la PAVE de 6MW située à Vigneux sur Seine (France) réhabilitée l’été dernier. Ce qui nous chagrine aujourd’hui, le gaz sera normalement à disposition sur site au plus tôt LUNDI prochain. PS La neige a fondu, et tout est rentré dans l’ordre (beaucoup de glissades ce matin).     Jeudi 23 Février 2017. Aujourd'hui, vérification de tous les câblages. Tous les organes sont contrôlés, sondes, niveaux, pressostats, bruleur, rampe gaz etc... Le problème des sondes 4-20 mA qui n’étaient pas visibles hier a été trouvé. Toujours une incertitude sur l’arrivée du gaz. Toute l’équipe est mobilisée pour obtenir son ouverture dès que possible. Pb du jour : l’automate de commande du bruleur est mis en service par LAMTEC, il ne répond pas ! Les techniciens des sociétés LAMTEC et ECOFLAM s’affèrent à le faire fonctionner au plus vite. Vendredi 24 Février 2017. Journée très longue qui s’annonçait difficile. Souvenez vous : incertitude sur l’arrivée du gaz, (probabilité lundi prochain) et problème de fonctionnement du cerveau de commande LAMTEC. En premier nos experts ont travaillé sur le fonctionnement du LAMTEC. Le problème a été localisé, une erreur de raccordement électrique due àune erreur sur le schéma de câblage. Une utltime vérification complète du cablage a été faite. Résultat, le LAMTEC re-fonctionne et la bonne humeur n’a jamais quitté le chantier. Toute l’équipe à travaillé dur, le gaz est enfin arrivé à 19H30 !! Yann Lepresle nous a confirmé l’allumage du bruleur pour samedi. En fin de journée, l'équipe Franco Chinoise en a profité pour partager un diner en toute amitié. Bilan du Week-end 25/26 Février 2017 : Il reste encore beaucoup de travail de vérification et d’essais. La mise à feu du brûleur n’a pas été possible. Des éléments de la torche ont été endommagés durant le transport.Il va falloir réparer au plus vite. Nul doute que nos deux experts sauront faire face. Lundi 27 Février : Le travail de vérification des équipements périphériques se poursuit. Les niveaux des bâches sont opérationnels. La plupart des câbles ont été identifiés et repérés. La torche a été reconstruite (avec des éléments présents sur le chantier). Les tests sont bons, premier grand pas, la torche s’allume correctement. Nos experts aussi sont bons, qu’on se le dise. Le brûleur est prévu en allumage demain avec le paramétrage de l’automate LAMTEC du contrôle de combustion. Objectif, réaliser les points de combustion « en air sec », calibrer la sonde d’O2. Mardi 28Février : Excellente nouvelle, le brûleur est en Marche. "Bravo Eric et Yann ". Your browser does not support the video tag. Mercredi 1er Mars: Le brûleur est fonctionnel à 100% en air sec. Un test en air humide a été lancé mais en petite puissance. Un ressort est à remplacer dans le détendeur pour obtenir une pression gaz plus stable. Jeudi le test en mode PAVE est attendu, avec son lots réglages, 100% d'humidité avec 50 , 55 et 60°C. On attend avec impatience le premier ticket de combustion.   Jeudi 2 Mars: La lecture erronée de quelques sondes sur l’automate de la chaufferie a privé nos experts de mise au point aujourd’hui. Problèmes inhérents à la chaufferie sans rapport avec la chaudière PAVE. Ils ont profité de ce trou d’air pour faire modifier la hauteur des pompes de transfert des tours d’échange et d’avancer le travail pour demain. Premier ticket de combustion en humide demain ? Vendredi 3 Mars: Ça y est, les premiers résultats viennent de tomber. Un peu de technique : Actuellement avec 50°C d'air comburant nous obtenons 15 ppm soit 30mg de NOx (facteur 2,05), le tout avec un rendement 107% sur PCI, excuser du peu ! Notre objectif est de passer sous les 30 mg à 3% d'O2. Les NOx chutent avec l'augmentation de la température d'air comburant, grâce au poids d'eau emporté.Les tests du brûleur du jour ont montré une bonne stabilité jusqu'à 63°C d'air saturé en humidité. Les NOx chutent avec l'augmentation de la température d'air comburant, grâce au poids d'eau emporté. On en a donc sous le pied ! Il faut maintenant affiner les réglages et stabiliser les différents modes de fonctionnement, ceci pour toute la gamme de puissance. Sentiment de fierté pour les équipes et pour CIEC. Bravo les gars !!!   Dimanche 5 Mars: Aujourd’hui dimanche, le brûleur est en service. Les réglages de combustion sont terminés. Le bruleur peut maintenant fonctionner seul pour les tests d’endurance. Les résultats sont conformes aux attentes, obtenir des NOx inférieur à 30mg / Nm3 sur la plage de fonctionnement du brûleur avec en prime un très bon rendement. Bravo à nos deux experts qui opèrent loin de chez eux, ils ont travaillé dur avec passion. Il leur reste à transmettre encore des informations essentielles pour que nos collègues chinois acquièrent l’autonomie suffisante pour la maintenance et les réglages. Histoire d’en construire d’autres… Retour prévu ce vendredi, 10 mars 2017.  
  • Inauguration chaufferie Biomasse EADSL'inauguration de la chaufferie Biomasse d'EADS ASTRIUM aux Mureaux a eu lieu le 10/10/2013, en présence de M. Emont d’Astrium et M. Guyonvarch de l’ADEME, M. Garay Maire des Mureaux, M. Portal Sous-Prefet, et de Mme Primas Sénatrice des Yvelines.  D’une puissance totale actuelle de 10 MW avec prévision portée à 13 MW, la nouvelle chaufferie biomasse de la zone industrielle des Mureaux est alimentée à plus de 81 % par de la plaquette forestière.7400 tonnes de biomasse sont nécessaires au fonctionnement annuel de la chaufferie.La chaleur fournie par la chaufferie permettra l’alimentation de 30 bâtiments industriels et tertiaires par le biais de 6 kilomètres de réseau. Au total, le recours à ces énergies locales et renouvelables va permettre d’éviter chaque année l’émission de 3700 tonnes de CO² dans l’atmosphère. 
  • Visite Chaufferie Biomasse FontainebleauLe 14 Décembre, visite de la nouvelle chaufferie Biomasse réalisée par CIEC de "La Faisanderie" des Foyers de Seine et Marne à Fontainebleau, en présence de : Mme R. Wojeik (présidente de FSM), M. F. Valletoux (maire de Fontainebleau), M. O. Barry (DG de FSM), le BET M. C. Parrilla (CGP).Pour CIEC : M. B. Noel et P. Lefebvre.